JPMorgan Investment Funds - Global High Yield Bond Fund

L’heure est venue d’investir dans les obligations à haut rendement


Le marché paraît survendu et les investisseurs peuvent dès lors profiter d’occasions alléchantes

Informations importantes
Informations relatives à JPMorgan Investment Funds - Global High Yield Bond Fund, reprenant notamment le profil de risque, le processus d'investissement et les principales caractéristiques du Fonds :
Cliquez ici pour consulter la fiche signalétique interactive de JPMIF - Global High Yield Bond Fund.
Cliquez ici pour consulter les documents légaux du Fonds via la section Téléchargements. Une fois que vous avez accédé à la section Téléchargements, veuillez sélectionner le nom du Fonds et le type de rapport légal que vous souhaitez télécharger.

L'heure est venue d'investir dans les obligations à haut rendement.

Le marché paraît survendu et les investisseurs peuvent dès lors profiter d'occasions alléchantes
Les obligations d'entreprises à haut rendement semblent actuellement offrir de bonnes perspectives puisqu'elles affichent des rendements à deux chiffres et historiquement élevés. Les écarts de rendement par rapport aux emprunts d'Etat équivalents (les " spreads ") se situent également à leur niveau le plus haut de ces dernières années. Nous sommes convaincus que le marché du haut rendement anticipe des défaillances plus nombreuses qu'elles ne le seront en réalité. Les investisseurs, qui avaient fait preuve d'un excès de confiance à l'égard des marchés financiers avant l'éclatement de la crise du crédit, ont à nouveau sombré dans l'excès, mais de pessimisme cette fois : il est en effet fort à parier que les cours intègrent d'ores et déjà les défaillances de 2009. Ainsi, au vu du faible taux de rémunération des dépôts bancaires (qui continue de baisser), des maigres rendements offerts par les obligations d'Etat et du coup de froid sur les marchés actions, les obligations à haut rendement présentent plus d'attrait que d'autres placements.

Un marché riche en opportunités
Au cours de l'année écoulée, les cours se sont effondrés sur le marché du haut rendement, signe de la hantise des investisseurs à l'égard de la défaillance. Cette débâcle a fait germer de bonnes opportunités d'investissement puisque concrètement, les défaillances ont jusqu'ici été relativement peu nombreuses. Nous tablons certes sur une augmentation de ces dernières en 2009, mais le nombre total de cas constatés devrait rester inférieur aux attentes du marché. Le marché semble survendu et nous le jugeons donc attrayant sur la base des niveaux actuels.

Déterminer un point d'entrée
Historiquement, lorsque le spread (l'écart de rendement) entre les obligations à haut rendement et les bons du Trésor américain est supérieur à 1.000 points de base, le contexte s'avère propice à une entrée sur le marché. Nous sommes actuellement bien au-delà des 1.000 points de base.

Fait intéressant, les sociétés emprunteuses sont cette fois en position de force, ce qui n'était pas le cas durant les précédents épisodes baissiers, comme en 1990-91. Elles sont généralement de plus grande taille que par le passé, leurs bilans sont plus solides et elles bénéficient d'une plus grande souplesse financière. Il est dès lors surprenant de constater un spread aussi élevé par rapport aux bons du Trésor.

La chasse aux bonnes affaires dans une économie à bout de souffle
Notre stratégie d'investissement consiste à cibler les secteurs défensifs ou non cycliques puisque la consommation semble plus touchée par le ralentissement économique mondial. Nous privilégions les obligations de qualité au sein du secteur. Il convient toutefois de préciser qu'un segment à risque, celui de la dette " distressed ", n'est pas sans susciter notre intérêt. Il peut en effet offrir de très bons rendements lorsque les marchés reprennent le chemin de la hausse et que, de ce fait, les sociétés qui étaient au bord de la faillite reprennent du poil de la bête. De nouvelles opportunités devraient se faire jour dans ce secteur tout au long de l'année 2009.